Qui sommes-nous ?

« Lui, Jonathan Bénéteau, skipper et professionnel de la marine marchande, elle, Aurélie Aubron, caméraman monteuse au sein de la société Simeli. Amoureux de la mer et à la recherche de nouveaux horizons, ils unissent leurs savoirs pour réaliser un suivi en image de cette aventure Bénéteau Océan Atlantic Tour. Suivez les pendant un an autour de l’Océan Atlantique et vivez avec eux leurs traversées et leurs escales. »

S'inscrire à laNewsletter

 Les Escales

DERNIERE TRANSAT POUR RENTRER / LAST CROSSING TO GO BACK HOME


DERNIERE TRANSAT POUR RENTRER / LAST CROSSING TO GO BACK HOME
© Siméli-BOAT

CONCLUSION :

Ca y est nous sommes arrivés hier à La Corogne. Aurélie va mieux et se remet doucement de ce mauvais tronçon de voyage. Jonathan a enfin pu se reposer. Pour résumer la semaine que nous venons de passer : 8 jours pour faire Acores-Coruna mais en mode « hôpital sans les bons médocs ». Nous avions tout ce qu'il faut à bord depuis le départ mais malheureusement pas adapté pour une femme enceinte. La météo prévue était plutôt bonne donc nous sommes partis comme d'habitude. Le problème c'est qu'Aurelie n'est plus du tout un marin :)

Jonathan : « Nous pensions faire tout d'une traite vers Belle Ile mais quand on a vu qu'Aurelie n'allait pas mieux même quand la mer se calmait, j'ai décidé de faire route vers la Corogne. Cela réduisait le parcours de 2/3 jours et nous étions au portant, ce qui limitait son mal être vers la France. En effet naviguer au près est moins agréable quand on est malade. Nous avons déjà eu ce genre de conditions sur le voyage cette année et elle n'avait jamais été victime du mal de mer, la grossesse doit y être pour beaucoup. J' appréhendais un peu cela avant de partir mais Aurelie voulait finir le parcours initial. C'était un peu compliqué de gérer à bord, tout faire seul et sans pouvoir rien faire pour la soigner. On a de la chance que tout cela se termine bien. Je vais finir les 350 derniers milles avec mon père qui arrive mardi pour remplacer sa belle-fille. Elle rentre par la terre et m'attendra à l'ile d'Yeu pour une semaine de repos avant notre retour à St Gilles Croix de vie le 29 aout comme prévu. Espérons que ces 4 heures de traversée en Vendée lui redonneront envie de faire de la voile car pour l'instant après 10 000 milles sans encombres, j'ai peur qu'elle se soit dégoutée»

Aurélie : «  Jonathan a tout dit. Pour rien au monde je ne revivrai cette semaine mais je garderai un souvenir magique de cette année en oubliant cette traversée. Je reprendrai la mer j'en suis sûre mais le ventre vide !!!! Pour l'instant je l'avoue je n'ai qu'une envie c'est de me poser au calme et de m’éloigner du bateau. C'est traumatisant d'être enfermée au fond de la cabine à ne pouvoir ni boire ni manger, se faire balloter alors qu'on va mal et qu'on est stressée pour le bébé qu'on porte. Pas si sûre que ce soit un marin plus tard finalement:) Tout le monde va bien maintenant donc gardons ce souvenir comme une drôle d'histoire à lui raconter plus tard. Cela aura au moins servi à démontrer que voyager en voilier ce n'est pas que faire des barbecues et du snorkeling aux Antilles ! C'est aussi aller au-delà de ses limites et ne pas avoir le choix de s’arrêter quand on en a marre. La mer c'est pour les marins pas pour les femmes enceintes. Je rends mon tablier et passe le relais à Beau-Papa. »

Le BOAT est de retour en Espagne,sa première escale étrangère presque « même jour, même heure, même port » dixit Patrick, à une année près. Seule différence, des images plein la tête et un tour de l'Océan Atlantique au compteur. Ils pourraient presque repartir pour un tour mais il faut rentrer travailler pour payer les futurs stages d'Optimist !

Titre non renseigné

13 août 2015

"Salut les Terriens, ici la haute mer où c'est un peu la galère. Aurélie est malade depuis le départ, Jonathan doit tout gérer seul. Le bateau avance bien au près mais il tape dans une mer agitée, ce qui n'arrange pas nos petits soucis. On file à La Corogne pour soigner madame et réfléchir pour la suite. On vous donne bien sûr des news fraîches très vite ! PS : pas un film pas une photo, Siméli en panne en fond de cale."

Jamais 2 sans 3 traversées.

Après la longue "Sud" et la difficile "Nord", place maintenant à celle qui va ramener l'Ours blanc et son équipage de base à la maison. Il ne leur reste que 1200 milles de navigation, soit 10 jours de traversée pour rejoindre le continent et clôturer cette superbe année. 

Après avoir accueilli bon nombre de moussaillons à bord durant ces 12 derniers mois, Aurélie et Jonathan termine la boucle en amoureux. Enfin pas tout à fait puisqu’un baby BOAT est en route ! Sécurité et prudence seront donc les maître-mots de cette ultime traversée. Selon la météo et la direction des vents, ils rejoindront Belle-Ile directement ou feront escale au Portugal ou en Espagne, avant de s’amarrer pour de bon à St Gilles Croix de Vie.

L’aventure BOAT se termine donc dans moins d’un mois, avec 12 000 milles au compteur et 12 pays visités ! Aurélie et Jonathan l’avouent, ils sont tristes de rentrer et de quitter leur beau Bénéteau Oceanis 38 mais vont garder un souvenir inoubliable de l’année qui vient de s’écouler… Même s’ils sont heureux de rentrer et de retrouver une maison stable, sans alarme, sans énergie limitée, avec toilette automatique et boulangerie à deux pas !

En attendant la fin le 29 Aout à St Gilles Croix de Vie, suivons-les de près et souhaitons-leur une dernière fois "bon vent" ! Ici les news du bord à venir : ci dessus !

Titre non renseigné

------------------------------------------------------------

Never 2 without 3 crossings.

After the long "South" and difficult "North", it is now the time for the one that will bring OURS BLANC et her crew back home. They are now left with 1200 nm, or 10 days of sailing to reach France and end this wonderful year.

After hosting many sailors on board during the last 12 months, Aurélie and Jonathan are now closing this story between lovers. Well, not quite since a baby BOAT is on the way!

Security and prudence will therefore be the key words of this ultimate voyage. Depending on the weather and wind direction, they will directly join Belle-Ile will or stop in Portugal or Spain, before mooring for good in St Gilles Croix de Vie.

The BOAT adventure BOAT therefore comes to an end in less than a month, with 12 000 nautical miles sailed and 12 countries visited! Aurélie and Jonathan admit they are sad to leave their beautiful Beneteau Oceanis 38 and will keep an unforgettable memory of the year just ended ... Although they are happy to come back and find a stable home, without warning, without limited energy, with automatic toilet and a bakery a few steps away !

While waiting for their arrival on the 29th of august, let’s follow them closely and wish them good luck for the last time. Here, more news to come.

August 13th,

Hi guys, here we are in the high seas and it is quite tough. Aurélie has been sick since departure. The boat is going well upwind but faces a rough sea. We are now heading towards La Coruna to correctly treat miss Simeli and we will discuss of what’s next. We will of course give you some fresh information soon !
 

CONCLUSION :

That's it. We arrived yesterday in La Coruna. Aurélie is feeling better and is now recovering slowly from her bad sailing journey, and Jonathan can finally rest. Summing up the week we just spent: 8 days to sail Acores-Coruna with an onboard hospital without the good medicines. We had everything we need on board since departure last year but unfortunately not suitable for a pregnant woman. The expected weather was pretty good so we left as usual. The problem is that Aurélie is not at all a sailor anymore :)

Jonathan : "We were willing to sail in one go directly to Belle Isle but when we saw that Aurelie was not getting better even when the sea calmed down, I decided to proceed to Corunna. It reduced the journey of 2/3 days and we were sailing downwind, which limited her unhappiness to reach France. Indeed sailing upwind is less pleasant when sea sick. We have already had this kind of conditions on the sailing trip this year and she had never suffered from sea sickness, pregnancy must play a major role. I expected it a bit but Aurelie was willing to finish the initial course. It was a bit complicated to manage everything on board, and unable to do anything for her treatment. We’re lucky it all ends well. I'll finish the last 350 miles with my father who arrives on Tuesday to replace his stepdaughter. She will go back waiting for us at Yeu island for a week of rest before our return to St Gilles Croix de Vie on August 29th, as planned. Hopefully these four hours of sailing will give her the wish to come back at sea as even if we sailed for 10 000 miles without incident, I am afraid she is now disgusted "

Aurélie: "Jonathan said it all. For nothing in the world I would live again the past week, but I will keep a magic memory of this past year by forgetting this final crossing. I will take the sea again but with an empty belly !!!! For now, I admit that my only wish is to get some rest away from the boat. It is quite traumatic to be locked in the cabin without being able to drink or eat anything, being shaken inside and stressed for the baby. I’m not that sure he will be a sailor!

Everyone is well so now we will keep that as a story to tell him later. This will at least have served to demonstrate that traveling with a sailboat is not only made of barbecues and snorkeling in the Caribbean! It is also to go beyond its limits without having the choice to quit when one’s tired. The sea is good for sailors, not for pregnant women. I give my apron and hands over to my step-dad. "

The BOAT is back in Spain, his first foreign stop almost "the same day, same time, same port" according to Patrick, almost one year ago. The sole difference is that we have now our head full of images and an Atlantic Ocean tour to the counter. We could almost leave for another tour but we must go back to work to pay future dinghies races !

Titre non renseigné

Partager sur : | |
Retour à la liste des Escales
Rejoignez-nous sur
Facebook } BOAT
Suivez-nous sur
Twitter } @boatbeneteau
Propriétaire d'un beneteau, rejoignez le BYC et regardez en exclusivité nos carnets de bords privés. Visitez la boutique et soutenez notre projet.
Les dernières
Photos & Vidéos

13.11.2015
TOUR DU MONDE - WORLD TRIP - 1 year in 150 seconds !