Qui sommes-nous ?

« Lui, Jonathan Bénéteau, skipper et professionnel de la marine marchande, elle, Aurélie Aubron, caméraman monteuse au sein de la société Simeli. Amoureux de la mer et à la recherche de nouveaux horizons, ils unissent leurs savoirs pour réaliser un suivi en image de cette aventure Bénéteau Océan Atlantic Tour. Suivez les pendant un an autour de l’Océan Atlantique et vivez avec eux leurs traversées et leurs escales. »

S'inscrire à laNewsletter

 Les Escales

LES ACORES / THE AZORES


LES ACORES / THE AZORES
© Siméli-BOAT

FLORES :

C'est sur cette île que les garçons accostent en premier. Ils commencent par dormir une fin de nuit au calme ensuite Jonathan s'affaire directement à nettoyer son bateau. Tout le monde se dirait qu'ils ont bien mérité un pause à terre pour se balader et se détendre mais si vous connaissez un propriétaire de bateau vous comprenez, c'est l'inverse d'un homme à la maison ;) Simon et Elie eux, partent en annexe faire un tour et plonger dans l'eau redevenue chaude et transparente. Là ils tombent en panne, légère panique à bord ils contactent Jonathan via la VHF portable ; il viendra les chercher en bateau de pêche conduit par un local qui rigole de la situation. Apparemment il a déjà secouru des cas bien plus graves ici et surtout plus au large ! Par la suite, ils parcourent l’île en voiture, visitent des cascades fantastiques « on se croirait dans Jurassic Park ». Ils découvrent la spécificité de l’agriculture Açorienne, les champs ornés d'hortensias. La première approche de cet archipel n'est pas décevante, les vues sur l’océan, la flore dans les terres et l'ambiance villageoise au top. Seul bémol le climat assez couvert et où s'installe très souvent un crachin breton. Ils filerons 3 jours après avoir posé le pied à terre pour rejoindre Horta et récupérer Aurélie de retour de France. Tristes de rater la fête des immigrants qui se déroule le week-end, ils sont obligés de naviguer ce vendredi car la météo à suivre pourrait les coincer pendant trop longtemps.

FAIAL :

FAIAL - ACORES

C'est au célèbre port d'Horta que l'équipage a récupéré Aurélie. Après 2 jours de visites intensives en scooter entre volcan et piscines naturelles, Simon quitte le bord pour rentrer. Un dernier Gin Tonic au Peter bar et c'est au tour d'Elie de s'en aller. Nous apprécions l'ambiance très maritime sur ce port et peignons comme le veut la tradition, un dessin pour marquer notre passage. Nous laissons également un message au Café des sports pour nos amis qui y passeront 10 jours plus tard, accroché sur le bar toujours comme le veut la tradition. Nous avions à notre arrivée un petit cadeau de la part du voilier « Kiff Kiff Bourricot » !

PICO :

PICO - ACORESNous avons ensuite récupérer l'ami Guenael et avons directement filé sur l'ile de Pico. Elle est à seulement 2 heures en face et la navigation seulement sous grand-voile s'est déroulée sous le soleil avec une arrivée superbe avec le mont « Pico » presque complètement découvert. C'était déjà le jeu préféré de Jonathan sur Horta « Pico à nu, Pico couvert » alors là, à ses pieds on n’a pas fini d'en parler. Nous accostons au port de pêche du village de Madelena pour être au cœur de la fête de la Madeleine, la vraie marina de Lajes est à 10 milles et est très excentrée de l'animation de l'ile en général. Nous sommes accueillis par Manuel, un Acorien très sympa qui nous aide et nous raconte plein d’anecdotes sur les bateaux qu’il a secourus ici. Nous lui apprenons le décès de Florence Arthaud qu’il avait assistée il y a 20 ans. La marina n'est pas équipée mais gratuite et juste à côté du loueur de scooters. Nous filons donc visiter cette nouvelle île. Ici les maisons sont en pierre volcanique, il y a beaucoup de vignes dans la cendre comme à Tenerife. Le bord de mer est splendide et le Pico nous offre plusieurs fois le spectacle de se découvrir complètement, pour le plus grand plaisir de notre skipper ! Nous participons le soir à la fête du village qui rassemble tous les habitants de Pico mais aussi beaucoup d'Açoriens des autres îles. Défilé, musique portugaise, Super Bock et poulpe mariné sont au rendez-vous dans une ambiance locale et très festive.

SAO GEORGES :

SAO MIGUEL - ACORESAu bout de 2 nuits nous quittons Pico pour rejoindre Sao Miguel, beaucoup moins connue que ces consœurs, elle n'en est pas moins intéressante. Le port est entouré d'une énorme falaise où tous les soirs des oiseaux se mettent à hurler au coucher du soleil comme un rituel. José, le monsieur de la capitainerie nous accueille de façon adorable et nous trouve une voiture bon marché pour la journée. Nous effectuons le tour de l'île et partons faire la mythique randonnée au Nord, le long des lacs qui débouche sur un village où vivent en communauté des locaux à l'écart de la ville. L’accès est réservé aux piétons ou au quad.

 

TEIRCERA :

TERCEIRA - ACORESAprès une journée de navigation assez musclée nous débarquons dans la grosse ville d'Angra de Heroismo. Ici c'est le plus civilisé des endroits que nous ayons fait depuis le début de l'archipel. Nous partons d'abord en randonnée sur le Mont Brasil qui est collé au port. Ensuite nous louons une voiture pour faire le tour entre baignades dans les piscines naturelles (toujours accompagné de ces plages de bétons mais on s'y fait), visites des grottes et randonnée dans le centre de l'ile où l’on traverse des champs de vaches entouré de moult hortensias. Le soir nous dinons au restaurant « El chico » à ne surtout pas rater. Le lendemain nous restons toute la soirée à Praia pour assister à sa fête des migrants avec le défilé et les 12 coups de canon en musique. Le dernier jour pour Guenael, nous assistons en fin d’après-midi à une feria dans la rue dans le village de Sao Sebastian. Ce rituel est très impressionnant, femmes et enfants sont entassés sur les balcons et rebords des fenêtres pendant que les hommes attendent le taureau dans la rue. Tout à coup, la bête est lâchée et là c'est la panique, des hommes de corrida l'excite avec des draps et des parapluies et quand il se met à charger, tout le monde court et grimpe sur les côtés. Dans une ambiance de fête, c'est un moment très drôle à ne pas rater non plus. Notre ami nous quittera le lendemain pour repartir en avion de Teircera. Nous resterons ensuite une semaine pour attendre une fenêtre météo convenable et préparer le bateau pour 8/12 jours de mer.

 

Dans l'ensemble, nous avons été super bien accueilli, tous les ports sont à 12 € la nuit tout compris, la gastronomie portugaise est au top, le climat y est idéal : chaud au soleil et frais à l'ombre, les paysages sont somptueux. C'est sûrement une des meilleures escales de notre voyage. En route maintenant pour le continent !

Titre non renseignéTitre non renseigné

----ENGLISH VERSION SOON---

Azores

FLORES

FLORES - ACORESIt is on this island that boys first accosted. They start to quietly sleep and then Jonathan directly began to clean the boat. Everyone would think that they deserved a break ashore to stroll and relax but if you know a boat owner, you know it's the opposite of a man at home) Simon and Elie, went for a tour with the rib and dove into the warm and clear waters. Then, the rib got some trouble… little panic on board they contact Jonathan via the VHF portable ; he will then and pick them up with a local fisherman who laughed of the situation. Apparently he has already rescued more serious cases here and especially more offshore ! Thereafter, they travelled the island by car, visited fantastic waterfalls "it's like in Jurassic Park." They discovered the specificity of the Azorean agriculture, fields adorned with hydrangeas. The first approach to this archipelago is not disappointing, the ocean views, plants in the land and the village atmosphere are at the top. The sole disappointment is the constant cloudy cover in which often settles a Breton drizzle. 3 days after, they will leave again towards Horta to recover Aurelie who returned from France. Sad to miss the party of immigrants that takes place on weekends, they are forced to sail on Friday as the weather to come couldforce them to stay fort too long.

 

FAIAL

This is the famous port of Horta where the crew recovered Aurélie. After two days of intensive visits in scooter between volcanoes and natural pools, Simon left the board to go back home. A last gin and tonic at Peter bar and it was Elie’s turn to leave. We appreciate the seafaring atmosphere in that port and painted as per tradition, a design to mark our passage on the island. We also left a message at the Café des sports for our friends who will arrive in 10 days, hanging at the bar as in the tradition. At our arrival, we found a little gift from our sailboat friend "Kiff Kiff Bourricot"!

 

PICO :

PICO - ACORESWe then retrieved our friend Guenael and left directly on the island of Pico. It is only two hours sailing and the navigation under mainsail only took place under the sun with a superb finish with Mount "Pico" almost completely uncovered. It was already Jonathan’s favorite game in Horta "bare Pico, covered Pico " so while there, with Pico at his feet, we have not yet finished talking about it. We docked at the fishing port of the village of Madelena to be at the heart of the Madeleine Fest, the real marina of Lajes is 10 miles away and is very far away from the animation of the island in general. We are greeted by Manuel, a very nice Azorean who helped us and told us lots of anecdotes on the boats he rescued here. We announced him the death of Florence Arthaud he had assisted 20 years ago. The marina is not equipped but free and right next to the scooter renter. So we headed to visit this new island. Here the houses are made of volcanic stone, there are many vineyards in the ashes like in Tenerife. The sea is beautiful and the Pico offered us several its complete show, much to the delight of our skipper! We participated in the evening at the village festival that brings together all the inhabitants of Pico but also many other Azorean islands. Parade, Portuguese music, Super Bock and marinated octopus await you in a very local and festive atmosphere.

 

SAO GEORGES :

After 2 nights we left Pico to join Sao Miguel, far less known than his sisters, it is no less interesting. The port is surrounded by a huge cliff where all the birds begin to howl at sunset as a ritual. José, the gentleman of the captaincy welcomes us so adorably and we found a cheap car for the day. We went for a tour of the island tour and went to the mythical North hike along the lake leading to a village inhabited by a local community away from the city. Access is restricted to pedestrians or quad.

 

TEIRCERA :

TERCEIRA - ACORESAfter a rather tough sailing day we got in in the big city of Angra de Heroismo. Here is the most civilized place we've done since the beginning of the archipelago. First we went hiking on Mount Brasil that is right next in port. Then we rented a car to tour between swimming in natural pools (always accompanied by these concretes beaches but we made it), caves and hiking tours in the center of the island where we crossed many fields full of cows surrounded by hydrangeas. In the evening we dined at "El chico", a restaurant not to be missed. The next day we stayed all night in Praia to attend her migrants party, its parade and the 12 cannon shots in music. For Guenael’s last day, witnessed a feria at the end of the afternoon in the street of Sao Sebastian. This ritual is very impressive, women and children piled on balconies and windowsills while men are waiting for the bull in the street. Suddenly the beast is released and there is panic, bullfighting men excite it with sheets and umbrellas and when it starts to charge, everybody run and climb all around. In a festive atmosphere, this is a very funny moment not to be missed either. Our friend will be leaving us the next day to fly from Teircera. Then we will stay a week to wait for a suitable weather window and prepare the boat for 8 to 12 days of sailing. Overall, we were super well received, all ports are at 12 € the night all included, Portuguese gastronomy is at the top, the climate is ideal: hot in the sun and fresh in the shade, the landscapes are sumptuous. This is surely one of the best stops during our trip. Let’s go to the mainland now!

Titre non renseignéTitre non renseigné

Partager sur : | |
Retour à la liste des Escales
Rejoignez-nous sur
Facebook } BOAT
Suivez-nous sur
Twitter } @boatbeneteau
Propriétaire d'un beneteau, rejoignez le BYC et regardez en exclusivité nos carnets de bords privés. Visitez la boutique et soutenez notre projet.
Les dernières
Photos & Vidéos

13.11.2015
TOUR DU MONDE - WORLD TRIP - 1 year in 150 seconds !